Séjour aux Estables ( Haute Loire )
12 au 18 Juillet 2009


Dix Huit A.N.  de la section de Manosque ont pris la route vers un village de Haute Loire, Les Estables, situé à 1367 métres d'altitude. Deux A.N. de la Seyne sur Mer ont le plaisir de participer à cette semaine de randonnée.
          
         Nous arrivons aux Estables dans un village en fête , la fête des Enfants. Nous sommes accueillis chaleureusement par Greg et Elvire ; nos hotes d'un gîte bien agréable situé au coeur du village. Pendant toute la semaine, Greg sera à notre écoute et nous préparera de bons petits plats.
gitedejeuner en groupe
Le gite "Le Chalet d'Ambre"

         Lundi matin, départ pour une longue randonnée vers le Mont Gerbier de Jonc. Le brouillard s'installe et la forêt semble mystérieuse, presque inquiétante...... Dans les prés nous entrapercevons des vaches rousses et des cheveaux estompés par la brume.

Les vaches dans le brouillardGerbier dans le brouillard
Aprés un pique nique dans la forêt , nous arrivons au Gerbier , une étonnante silhouette qui se détache à 1551 métres d'altitude. Le brouillard s'éffiloche mais le vent s'est levé. Nous escaladons le Gerbier et ses éboulis instables de roches volcaniques '' qui semblent habiller le mont d'une carapace  écailleuse '' .
Sur sommetVue du sommet
Du sommet eventé nous découvrons par une échappée , un large horizon de crêtes et de 'Sucs' pitons formés par des laves . Aprés la visite aux sources géographiques de la Loire, nous rentrons.
Malheureusement, Huguette se foule la cheville et ne pourra randonner les jours suivants.

         Mardi, randonnée tranquille autour du vieux village de St Front. A l'arrivée nous admirons l'église de montagne avec son clocher 'peigne' typique. Nous cheminons à travers pâturages et forêts , traversons le hameau de Maziaux ou nous pique niquons et Bigorre , villages aux toits de chaume traditionnels et de lauze.

champBigorre
La journée se termine par un coup d'oeil au lac de St Front, lac de cratère assez gris.
    
         Mercredi , le ' Mezenc ' massif volcanique qui détermine la ligne de partage des eaux entre Atlantique et Méditérranée.
Nous  contournons le Mont Mezenc ( 1753 métres ) qui nous apparait comme une masse rocheuse impressionnante. Nous prenons un sentier qui s'éléve en sous- bois puis serpente au milieu des bruyéres et des genévriers. C'est le domaine des forêts, de la roche , des landes et des pelouses vers le sommet. Nous atteignons d'abord le sommet Nord surmonté de la Croix puis , aprés un replat le sommet Sud et les tables d'orientation. Malgré une légére brume, nous découvrons un vaste panorama, un enchevêtrement de monts, de crêtes et de 'Sucs'.
sommetvuesommet
Nous redescendons et poursuivons notre périple sur un plateau herbeux, une réserve biologique parmi les épilogues , les grandes gentianes jaune ,les marguerites jaunes ou blanches  et  quelques lys martagons.
LysMartagonpapillon


         Jeudi, Lac d'Issarlés . Nous laissons les véhicules près du lac et par un chemin en sous-bois qui passe devant une habitation troglodytique, nous atteignons une sorte de belvédère . De là, cratère volcanique.
Issarlesissarles
Casse croute près du lac et baignades pour certains. La journée s'achève par la visite de la Ferme des Fréres PERREL , ( 17 et 18 ième siècles ). Une grande ferme aux murs de basalte, aux toits de chaume (seigle) et de lauze.
Les frères Perrel, sans descendants, firent don de cette exploitation avec mobilier et outillage , en 1974 à la Mairie de leur village, Moudeyres, pour en faire une musée de la vie rurale .

         Vendredi, ciel couvert, petite pluie.
Quelque-uns , avec Gérard , partent randonner sur les bords de Loire.
RuineViaduc de La Recoumène
D'autres ne veulent pas quitter la région sans visiter la ville du Puy en Velay.
Aprés une première approche du Puy en Velay en petit train, nous cheminons , par de vieilles rues bordées de maisons aux façades Renaissance aux portes sculptées, vers la Cathédrale "Inscrite au Patrimoine Mondial de l'humanité par l'Unesco".
Au cours de la visite, nous nous arrêtons devant la statue de St Jacques de Compostelle. Nous regardons travailler les dentelières et partons à l'assaut du rocher Corneille couronné d'une Vierge rose monumentale, la statue Notre Dame de France .
Christiane courageuse, et pleine d'allant , grimpe jusqu'au pieds de la statue où le vent tourbillonne.

         Samedi, notre séjour se termine; une semaine sportive , une semaine de découvertes dans la bonne humeur.
Merci à Marcelle et Michel qui ont organisé cette belle semaine.

Ou irons- nous en Juillet 2010..????